Tenté, mais pas épris – « La tentation de la pseudo-réciproque, Tome I » de Kylie Ravera

Présentation par l’auteur

Peter Agor en est persuadé, élève en Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles Scientifiques, à la base, est une activité à plein temps. Surtout dans un grand lycée prestigieux de la capitale qui a pour but avoué de former les élites de la Nation. Surtout quand le prof de math, qui a sur ses élèves un droit de vie ou de mort, a décidé qu’il avait une dent contre vous. Surtout quand on a l’impression d’avoir à la place du cerveau un marshmallow moisi. Alors, quand l’occasion se présente, est-ce bien raisonnable de se lancer dans une enquête policière aux côtés d’une jeune détective privée pour le moins atypique mais néanmoins charmante? Avec le risque de découvrir, à la fin de l’histoire, bien plus que la simple solution de l’énigme…
couverture_finale1-211x300

Chronique

Est-ce que c’est un roman intéressant ? Sans doute, comme je l’ai fini par mon propre gré, sans être tenu par aucune promesse de chronique envers l’auteur. Est-ce que c’est un roman qui fait rire, ou au moins sourire ? Pas de rires, mais assez souvent, j’ai souri, oui. Le chap. 16 connaît même des moments hilaires, quand Peter, se trompant sur toute la ligne, croit s’étant précipité dans la gueule du loup, tirant ses conclusions sur « quel genre de boulot devait exercer Madame Zita ».   Continue reading

Advertisements